Le Fablab, un atelier partagé pour apprendre et inventer

Icone représentant deux vagues blanches
Le Fablab, un atelier partagé pour apprendre et inventer

Journée découverte au Fablab le samedi 3 octobre avec une démonstration de la découpeuse laser, machine star du Fablab, capable de découper bois, tissus et plexis avec une grande précision en quelques minutes seulement.

Opérationnel depuis février au sein du Pôle communal, le Fablab – littéralement « atelier de fabrication numérique » – s’adresse à tous les publics et projets. À l’image d’un tierslieu, ses membres y viennent pour créer, partager et collaborer, épaulés par deux fabmanagers agents de la ville. Car, chose quasi unique dans le Val-de-Marne, le Fablab de Villeneuve-le-Roi est municipal quand la plupart des structures semblables relèvent d’un statut associatif.

« Ici, tout est possible », promet Bachir Djouada, créateur du Fablab, à l’assistance venue participer aux journées découverte. Et même de produire des kits de fabrication de masques, en plein confinement, afin de protéger les Villeneuvois de la Covid-19.

« On a d’abord utilisé la découpeuse laser pour fabriquer des visières en plexi, puis nous avons conçu les kits en tissu pour les couturiers bénévoles. Créer des choses utiles dans un esprit solidaire fait partie de l’identité des fablabs. »

Véritablement accessible au public depuis la rentrée (à cause de la Covid-19), le site villeneuvois compte à ce jour une trentaine de « makers », aux profils et projets très variés et attire au-delà du département. 

Après avoir été initiés, les membres peuvent utiliser les machines et outils de la structure en autonomie en réservant des créneaux horaires.

Organisé en trois salles, le Fablab comprend un espace informatique doté de 6 ordinateurs. À côté, l’atelier copeaux est réservé à la découpe avec les outils de menuiserie, ciseaux à bois, fraiseuse numérique pour couper, sculpter et graver sur le bois, plastique et métaux tendres, une découpeuse et graveuse laser pour travailler sur le bois, les tissus et plexi non chloré.

Enfin, une salle atelier impressions dotée d’une imprimante et scanner 3D, d’un espace couture avec une machine à coudre traditionnelle, une brodeuse numérique, une découpeuse et imprimante vinyle et d’espaces électronique et peinture.

Les machines professionnelles tournent aussi pour les autres services municipaux. « Nous avons travaillé de concert avec la Jeunesse pour fabriquer les médailles des diplômés des passeports éducatifs ou encore avec le Forum pour créer des bougies avec les séniors. » Un fabuleux laboratoire technologique et humain.

"Le Fablab est devenu un service public de Villeneuvele- Roi au même titre que les 4 autres services accueillis au sein du Pôle communal. De même que l’Espace animations du Bord de l’eau, le Fablab est une extension du Forum avec qui il partage des valeurset objectifs communs comme créer du lien social autour d’activités intergénérationnelles. À ce titre, il bénéficie aussi de l’agrément CAF et de subventions qui en découlent. Ce lieu de partage et de savoirs géré par la Ville est innovant et permet à tous d’apprendre à concevoir des objets."
Roland Maurel
Adjoint au Maire chargé de l'animation socioculturelle (Pôle communal)

Un Fablab, deux managers

Bachir Djouada
Tom Giraud

Homme-orchestre du Fablab, Bachir Djouada a commencé sa carrière à la mairie de Villeneuvele- Roi il y a 20 ans, au sein du service municipal de la jeunesse. Devenu animateur multimédias à l’accueil Jules-Verne, il prend en charge le passeport éducatif numérique. Curieux et doté de compétences artistiques et numériques, Bachir développe et partage avec les adolescents ses savoir-faire, autour de l’impression 3D notamment. « J’ai vite senti que ces animations sur le numérique avaient un potentiel au-delà des jeunes. J’ai effectué des recherches sur les fablabs et j’ai présenté un projet global au maire qui m’a donné son accord. » Deux ans plus tard, le Fablab ouvre ses portes au public, en février 2020. « Ce qui me plaît ? Rencontrer des personnes très différentes et les accompagner dans la réalisation de projets tout aussi divers. »

Son complice Tom Giraud a été recruté en mai et intervient au Fablab à mi-temps. Ingénieur mécanique de formation, auteur d’une thèse sur l’intelligence artificielle se rapportant au design, à la conception participative et la réalité virtuelle, le jeune homme continue à ses temps libres la recherche associée à une école d’ingénieurs généraliste. « Ma place est aussi hors du labo de recherche ! Le milieu des fablabs me passionne, c’est un levier tangible des connaissances. J’en ai expérimenté plusieurs en tant qu’utilisateur, en France et en Allemagne. Ce qui m’a permis de créer une carte en relief à destination d’un public aveugle ou encore un mur interactif pour des enfants autistes. L’équipement à Villeneuve-le-Roi est top, avec une implantation intéressante au sein du Pôle communal. Le Fablab est un atelier partagé où nous intervenons pour faciliter l’utilisation du lieu par les membres et non pour faire de l’animation. »

FAIRE VIVRE UNE COMMUNAUTÉ

Dans l’immédiat, les Fabmanagers s’attachent à développer l’aménagement du lieu par la création et l’installation de mobiliers dédiés à chacune des machines. Des rangements de bois et des présentations d’essences de bois autour de la fraiseuse, des produits de nettoyage de lentilles pour la découpeuse laser. Le tout réalisé en collaboration avec les membres du Fablab qui contribuent, eux aussi, à l’entretien des machines. Un emplacement pour ranger les Équipements de protection individuelles (EPI) sera bientôt installé de sorte à ce que les membres du Fablab soient le plus autonomes possible.

À moyen terme, les fabmanagers espèrent réussir à développer une communauté de compétences variées et élevées pour pouvoir proposer des événements du type « Repair café » ou « Maker Faire » locaux. Le premier est un atelier dédié à la réparation d’objets. « Le public vient avec de l’électroménager hors service, cassé, abîmé ou en panne et avec les membres du Fablab nous tentons de le réparer », résume Tom Giraud. La démarche permet de réduire les déchets, de transmettre des compétences tout en créant du lien social. Le deuxième s’inspire de la journée mondiale du Maker Faire, initiée par les cultures Do it yourself. Déclinée localement, cette journée vise à exposer ce que les makers ont créé au Fablab avec des restitutions de projets, divers ateliers et démonstrations proposés au public. « Ce pourrait être organisé en partenariat avec d’autres fablabs », suggère Bachir. Un coin bibliothèque et un espace convivialité sont également envisagés.

J'ai testé pour vous ...

Deux heures
pour fabriquer
un abat-jour

1.

Tout d’abord, je télécharge sur internet un plan d’abat-jour que je modifie à ma guise sous le logiciel Adobe Illustrator grâce à un fichier vectoriel. J’indique le trait pour la focale du laser et reporte les cotes et dimensions que je souhaite pour ma pièce. Ce fichier sert à donner le chemin à suivre pour la découpeuse laser.

2.

Direction la salle de découpe où je choisis l’essence du bois pour créer mon abat-jour. Une fois la planche placée dans la machine, j’insère la clef USB dans l’ordinateur relié à la machine. Je détermine la vitesse et la puissance de la coupe. La découpe s’exécute et en 15 mn je récupère l’ensemble de mes pièces.

3.

Sur l’établi de menuiserie, j’assemble mon puzzle avec de la colle à bois. En veillant à laisser quelques lames libres pour pouvoir changer mon ampoule. Aïe ! Au moment de fixer le goulet de ma douille je m’aperçois qu’il est trop petit pour le diamètre de mon abat-jour. Bachir a la solution : il me propose de fabriquer deux rondelles en plastique pour réduire l’ouverture.

4.

Après avoir dessiné les pièces en 3D dans la salle informatique, nous allons dans l’atelier pour utiliser l’imprimante 3D avec du fil en résine. En quelques minutes, les rondelles sont prêtes. Je n’ai plus qu’à les fixer au-dessus et en dessous du support de la douille. C’est du sur-mesure : le goulet rentre maintenant parfaitement.

5.

En branchant ma lampe, je découvre l’effet de mon abat-jour. Un éclairage tamisé comme je voulais ! Si l’envie m’en prend, je reviendrai au Fablab pour la peindre au pistolet.

Contactez-nous

1 Vous êtes
2 Votre demande
3 Validation de la demande

Inscrivez-vous à la newsletter !

Et restez connectés avec toute l'actualité de votre ville.

Nous contacter

Mairie de Villeneuve-le-Roi
Place de la Vieille Eglise / 94290 Villeneuve-le-Roi
01 49 61 42 42 / Ouvert du lundi au vendredi : 8h30 – 12h & 13h30 – 17h / samedi : 9h30 – 12h

Que recherchez-vous ?

Rechercher un service, une info…
Generic filters

Recherches fréquentes :

Inscrivez-vous aux alertes SMS !

Recevez directement les alertes et informations sur votre téléphone.

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Vous pouvez demander, par simple lettre (Mairie – Place de la Vieille Eglise – 94290 Villeneuve-le-Roi). Désinscription au 01 49 61 42 42.

Vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.
  • Votre email est utilisé afin de vous tenir informé des actualités concernant l’opération « expression citoyenne ». Les données personnelles qui auront été fournies à cette occasion seront supprimées à l’issue de l’opération.

Inscrivez-vous aux notifications !

Recevez un email dès qu'un nouvel article est publié.
Recevez un extrait journalier des derniers articles.

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Vous pouvez demander, par simple lettre (Mairie – Place de la Vieille Eglise – 94290 Villeneuve-le-Roi). Désinscription au 01 49 61 42 42.

La boîte à idées

C’est ici que vous pouvez exprimer toutes vos idées !

  • RÉCLAMATIONS, SUGGESTIONS Vous pouvez améliorer la qualité du service rendu à la mairie de Villeneuve-le-roi. Vous avez une suggestion ? Une fiche "La ville à votre écoute" est à votre disposition à l'accueil unique au centre administratif au 154 ter avenue de la république.

    Votre email est utilisé afin de vous tenir informé des actualités concernant l’opération « expression citoyenne ». Les données personnelles qui auront été fournies à cette occasion seront supprimées à l’issue de l’opération.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Et restez connectés avec toute l'actualité de votre ville.
X