loader image

Michèle Bernier, l’optimisme chevillé au corps

Icone représentant deux vagues blanches
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur email
Contenus associés
Michèle Bernier, l’optimisme chevillé au corps

Après un an et demi d’arrêt pour cause de Covid, la comédienne et humoriste Michèle Bernier remonte enfin sur scène pour présenter son one woman show Vive demain aux villeneuvois, en novembre. Le spectacle affiche complet mais l’artiste a pris le temps de répondre à nos questions entre deux tournages.

VOTRE SPECTACLE S’APPELLE «VIVE
DEMAIN ». EST-CE UNE PROVOCATION ?

Pas du tout. Nous avons choisi ce titre en signe d’espoir. Le spectacle a été créé avant le Covid et la crise sanitaire. J’affiche un optimisme forcené malgré le monde qui nous accable. Avec ma complice de toujours et metteuse en scène Marie-Pascale Osterrieth, nous en avions un peu assez du côté « c’était mieux avant ». Cet état d’esprit, toujours nostalgique, est un frein pour avancer.

Mon postulat est que c’est finalement nous qui étions mieux avant car notre jeunesse nous manque, nous avons vieilli et nous rencontrons des difficultés à nous accrocher à notre vie actuelle. Ce spectacle est une critique de ce monde qui ne nous ressemble pas mais que nous avons tout de même envie d’investir. Il parle du fait de ne pas accepter de vieillir, des interrogations sur ce que nous avons fait de notre monde tout en adressant un message aux jeunes : « À vous de prendre les choses en main et de garder espoir ».

Le spectacle parle aussi de ce que peut vivre une femme à 60 ans. Je m’inspire de ma propre expérience comme le fait d’être devenue grand-mère il y a quatre ans. Dans Vive demain, nous avons intégré beaucoup de chansons spécialement créées pour l’occasion. J’adore chanter (rires).

CELA FAIT UN AN QUE LES VILLENEUVOIS ONT RÉSERVÉ POUR VOUS VOIR. RESSENTEZ-VOUS UNE PRESSION SUPPLÉMENTAIRE ?
Oui ! Cela remonte à presque un an et demi. Avec le Covid, nous avons dû nous arrêter en plein vol. Le premier confinement a été tellement violent, j’étais angoissée, prise par la peur que cette maladie nous arrête complètement. Professionnellement, j’étais incapable d’écrire quoique ce soit. Lorsque nous avons pu dépasser le kilomètre pour sortir, c’était à nouveau « Vive la vie ».

Oui, notre première reprise après ce long arrêt sera à Villeneuve-le-Roi ! Je vais retrouver le trac des débuts mais en même temps je suis impatiente de renouer avec la complicité merveilleuse du public. Toute l’équipe sera en résidence à l’Espace culturel la semaine précédant le spectacle, histoire de se remettre dans le jus car, en ce moment je termine le tournage de la série La stagiaire (qui sera diffusée sur France3 au premier trimestre 2022).

Je suis enthousiaste à l’idée de retrouver mes complices et le plateau car Vive Demain n’est pas seulement un one woman show : nous déployons tout un décor avec des écrans et vidéos qui accompagnent chaque moment du spectacle. Ensuite, je repartirai sur la route pour la tournée qui s’achèvera en mars à la salle Pleyel, à Paris.

THÉÂTRE, CINÉMA, RADIO ET SÉRIE TÉLÉ…À QUOI TIENT VOTRE SUCCÈS AUPRÈS DU PUBLIC ?
Mon naturel, je crois. Je suis sincère dans ce que je fais, je ne mens pas dans mon travail, ce qui rend attachante mon histoire. Souvent, le public me dit « Vous pourriez être ma copine ». Je suis aussi très fidèle à mes amitiés comme avec Marie- Pascale Osterrieth avec qui je travaille depuis plus de 25 ans.

Cela fait presque 40 ans que le public me connaît, et à raison d’un one woman show tous les 10 ans, nous vieillissons ensemble. Je me réjouis de voir mes spectateurs venir en famille. Coté projet, j’ai déjà en tête la prochaine pièce de théâtre avec Frédéric Diefenthal qui sera la suite de « Je préfère qu’on reste amis » et qui s’appellera « Je préfère qu’on reste ensemble ».

POURQUOI ÊTES-VOUS ENGAGÉE AU PROFIT DE L’ASSOCIATION « GÉNÉREUX POUR EUX 2022 » ?
Je me suis sentie en phase. Cette association est formidable et aide beaucoup les enfants hospitalisés dans ce si difficile parcours de la maladie. Chaque année, ils réalisent un calendrier où des personnalités posent avec un ours en peluche.

La vente du calendrier est ensuite reversée pour la recherche sur le cancer. L’idée m’a semblé originale et simple alors quand ils sont venus vers moi, j’ai tout de suite accepté.

Retrouvez Michèle Bernier
sur la scène de l'Espace culturel de Villeneuve-le-Roi,
le 13 novembre 2021, à 20h30.

Print Friendly, PDF & Email

Contactez-nous

1Vous êtes
2Votre demande

Inscrivez-vous à la newsletter !

Et restez connectés avec toute l'actualité de votre ville.

Nous contacter

Mairie de Villeneuve-le-Roi
Place de la Vieille Eglise / 94290 Villeneuve-le-Roi
01 49 61 42 42 / Ouvert du lundi au jeudi : 8h30 – 12h30 & 13h30 – 17h / le vendredi : 8h30 – 12h & 13h30 – 17h / samedi : 9h – 12h

Que recherchez-vous ?

Rechercher un service, une info…
Generic filters

Recherches fréquentes :

Inscrivez-vous aux alertes SMS !

Recevez directement les alertes et informations sur votre téléphone.

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Vous pouvez demander, par simple lettre (Mairie – Place de la Vieille Eglise – 94290 Villeneuve-le-Roi). Désinscription au 01 49 61 42 42.

Inscrivez-vous aux notifications !

Recevez un email dès qu'un nouvel article est publié.
Recevez un extrait journalier des derniers articles.

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Vous pouvez demander, par simple lettre (Mairie – Place de la Vieille Eglise – 94290 Villeneuve-le-Roi). Désinscription au 01 49 61 42 42.

La boîte à idées

C’est ici que vous pouvez exprimer toutes vos idées !

  • RÉCLAMATIONS, SUGGESTIONS Vous pouvez améliorer la qualité du service rendu à la mairie de Villeneuve-le-roi. Vous avez une suggestion ? Une fiche "La ville à votre écoute" est à votre disposition à l'accueil unique au centre administratif au 154 ter avenue de la république.

    Votre email est utilisé afin de vous tenir informé des actualités concernant l’opération « expression citoyenne ». Les données personnelles qui auront été fournies à cette occasion seront supprimées à l’issue de l’opération.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Et restez connectés avec toute l'actualité de votre ville.
X